A propos de l’association

Située en Suisse, dans le canton du Valais, l’association Tombapic, créée par Sandrine Joly, est composée de personnes qui ont à cœur de sauver les hérissons.

Bénévoles, cumulant notre passion à nos emplois et à notre vie privée,  nous faisons tout notre possible pour protéger, recueillir, biberonner, soigner et relâcher les hérissons. Nous collaborons avec le centre de soins de la faune sauvage Erminéa à Chavornay.

L’association n’est pas un centre d’urgence !

Nous essayons de vous répondre au maximum et de prendre en charge les hérissons blessés, mais merci de comprendre que nous travaillons et que nous ne pouvons évidemment pas être disponibles 24/24H.

Cependant, si vous avez trouvé un hérisson en détresse, ne le relâchez pas sous prétexte que nous n’avons pas pu vous répondre ! Prenez-le en charge, mettez-lui une bouillotte et allez sur – « j’ai trouvé un hérisson » et regardez sous – « contacts et numéros d’urgence  » puis sous – « alimentation » si vous devez le garder quelques heures avant une prise en charge.

Pour toutes questions concernant l’association, ou pour les parrainages, pour devenir famille d’accueil,  ou si vous voulez relâcher un hérisson dans votre jardin, veuillez svp d’abord lire, selon votre choix :

« parrainez un hérisson »

« devenir famille d’accueil »

« relâcher un hérisson dans son jardin »

Règles d’or à connaître

Un hérisson vu de jour est en danger ! Le prendre, le rentrer et le peser, lui mettre une bouillotte, le protéger des mouches  et contacter un spécialiste –« j’ai trouvé un hérisson » puis « contacts d’urgence ».

Pas de pain ni de lait ! pas de limace ou d’escargot non plus.

– Pas de lait chaton de la marque TVM. Voir « alimentation »

– Si un hérisson est en danger en traversant une route, le prendre et le mettre de l’autre côté. Ne jamais le déposer plus loin dans un endroit inconnu, voir une forêt ! Il serait perdu, sans repères ni nid, sans compter que ça pourrait être une femelle ayant des petits qui l’attendent. Bien sûr, s’il est perdu en pleine ville le prendre et nous contacter pour le relâcher dans les normes. 

En automne, un hérisson de moins de 700 gr (pour le Valais) doit être pris en charge, car il n’aura pas assez de graisse pour hiberner. Sauf si vous le voyez tous les soirs dans votre jardin et que vous lui mettez de la nourriture et de l’eau et que son poids est légèrement en dessous.

-Si vous dérangez un hérisson de jour, prenez-le pour la journée afin qu’il ne s’enfuit pas et posez-le de nuit au même endroit.

Si vous dérangez une mère et ses petits, empêchez la mère de s’enfuir absolument. Mettez-la dans un carton puis mettez des gants pour prendre le nid et les petits. Puis contactez un spécialiste.

-Un petit coup de pouce toute l’année est le bienvenu. De l’eau et des croquettes/pâtées chats au poulet, surtout au printemps et en automne pour (re)prendre des forces. En été, de l’eau…un bout de pastèque ou de melon … ils adorent.

Et svp : sécurisez vos piscines…. Pour tailler votre gazon, enclenchez votre robot de jour (de nuit les hérissons se font scalper)…. Avant de brûler un tas de feuilles, regardez à l’intérieur… Merci de mettre vos filets de vigne à 50 cm du sol sinon ils se prennent dedans…